FirerankFirerank
Créer votre classement en 5 minutes
facebook

Top 24 des techniques de tortures les plus horribles jamais imaginées au cours de l'histoire

En quelques milliers d'années d'affrontements, de chasse aux sorcières et infidèles, de guerres et croisades, les bourreaux n'ont jamais manqué d'imagination. Voici une sélection qui va vous faire froid dans le dos. Les tortures et les méthodes d’exécution imaginées à travers l'histoire ont souvent rivalisé d'ingéniosité malsaine pour infliger le plus de souffrance à son ennemi ou un condamné.

Au fil de ce retour dans le temps pour découvrir les pires méthodes de torture, votez pour celles que vous estimez vraiment comme les plus horribles.

À vous de voter pour la pire des techniques de torture jamais employée au cours de l'histoire.

julianoe
julianoe
le 04/03/2015
vues372329
items27
votes7383
Votez pour : les pires tortures
  • 1
    897°

    1285 votes
    Merci pour votre vote
    Revoir l'élément

    Avez-vous voté comme tout le monde ?

    Je le découvre en 1 clic avec Facebook

    78%

    ont voté comme vous

    Expliquez votre vote en commentaire en quelques mots

    Le Baquet

    Le Baquet dans Top 24 des techniques de tortures les plus horribles jamais imaginées au cours de l'histoire

    Condamné à "s'assoir dans le bain" le supplicié était attaché au fond d'un baquet rempli d'eau d'où seule sa tête dépassait. Son visage recouvert de lait et de miel attirait mouches et insectes qui commençaient à se nourrir sur sa peau. Immobilisé ainsi plusieurs jours durant, le supplicié était nourri et maintenu en vie, immergé dans cette eau et ses excréments. Après quelques jours la victime mourrait, dévorée par des vers et asticots alors qu'il pourrissait vivant.

  • 2
    382°

    663 votes
    Merci pour votre vote
    Revoir l'élément

    Avez-vous voté comme tout le monde ?

    Je le découvre en 1 clic avec Facebook

    78%

    ont voté comme vous

    Expliquez votre vote en commentaire en quelques mots

    Supplice de la scie

    Supplice de la scie dans Top 24 des techniques de tortures les plus horribles jamais imaginées au cours de l'histoire

    Suspendue la tête en bas, la victime subissait ensuite un long et douloureux supplice alors que ses bourreaux commençaient à scier dans ses chairs. Il est dit que les bourreaux ne s'arrêtaient que jusqu'à ce que le condamné soit coupé en deux. Toutefois certaines fois le torturé n'était coupé que jusqu'à l'abdomen et laissé ainsi à l'agonie.

  • 3
    275°

    461 votes
    Merci pour votre vote
    Revoir l'élément

    Avez-vous voté comme tout le monde ?

    Je le découvre en 1 clic avec Facebook

    78%

    ont voté comme vous

    Expliquez votre vote en commentaire en quelques mots

    Le Supplice du Rat

    Le Supplice du Rat dans Top 24 des techniques de tortures les plus horribles jamais imaginées au cours de l'histoire

    Une cage contenant un rat était positionnée face ouverte sur le ventre de la victime. On chauffait le fond de la cage afin de faire fuir le rat qui, par instinct, se frayait un chemin au travers du corps du condamné pour échapper à la brûlure. La mort était évidemment inéluctable et douloureuse. Cette méthode était parfois utilisée en plaçant le rat dans un seau en bois dont on brûlait le fond à l'aide d'une torche.

  • 4
    252°

    442 votes
    Merci pour votre vote
    Revoir l'élément

    Avez-vous voté comme tout le monde ?

    Je le découvre en 1 clic avec Facebook

    78%

    ont voté comme vous

    Expliquez votre vote en commentaire en quelques mots

    Le Taureau d'Airain

    Le Taureau d'Airain dans Top 24 des techniques de tortures les plus horribles jamais imaginées au cours de l'histoire

    Cet instrument de torture conçut dans la Grèce Antique était aussi connu sous le nom de "Taureau Sicilien". Le taureau métallique était fabriqué avec une porte sur le côté. On glissait la victime à l'intérieur et un feu était allumé en dessous, jusqu'à faire rougir le métal. Le supplicié était rôtit à l'intérieur. Il paraîtrait même que l'appareil était conçu pour donner échos aux hurlements du condamné.

  • 5
    140°

    352 votes
    Merci pour votre vote
    Revoir l'élément

    Avez-vous voté comme tout le monde ?

    Je le découvre en 1 clic avec Facebook

    78%

    ont voté comme vous

    Expliquez votre vote en commentaire en quelques mots

    Le Berceau de Judas

    Le Berceau de Judas dans Top 24 des techniques de tortures les plus horribles jamais imaginées au cours de l'histoire

    Assez proche de l'empalement, cette méthode de torture voit le condamné poussé à s’asseoir sur la pyramide et tiré vers le bas par des cordages. Une mort longue et douloureuse. Souvent nu le condamné ne mourrait pas toujours sur le coup. Comme la pyramide n'était jamais lavée, la victime finissait de toute manière par mourir des infections qui en suivaient.

  • 6
    121°

    289 votes
    Merci pour votre vote
    Revoir l'élément

    Avez-vous voté comme tout le monde ?

    Je le découvre en 1 clic avec Facebook

    78%

    ont voté comme vous

    Expliquez votre vote en commentaire en quelques mots

    Le bambou tueur

    Le bambou tueur dans Top 24 des techniques de tortures les plus horribles jamais imaginées au cours de l'histoire

    Le torturé était attaché au dessus d'une pousse de bambou, de manière à ce que le bambou n'ai d'autre choix que de pousser à travers le corps de la victime. Le supplicié était donc lentement empalé sur un bambou en pleine croissance...

  • 7
    92°

    275 votes
    Merci pour votre vote
    Revoir l'élément

    Avez-vous voté comme tout le monde ?

    Je le découvre en 1 clic avec Facebook

    78%

    ont voté comme vous

    Expliquez votre vote en commentaire en quelques mots

    La Fourche des Hérétiques

    La Fourche des Hérétiques dans Top 24 des techniques de tortures les plus horribles jamais imaginées au cours de l'histoire

    Attaché au coup de la victime par une sangle, cet appareil était doté de piques à chaque extrémité. Si la victime laissait retomber sa tête, la Fouchette lui perçait la poitrine ou sous le menton. Cette méthode était notamment utilisée pour maintenir un condamné éveillé.

  • 8
    88°

    235 votes
    Merci pour votre vote
    Revoir l'élément

    Avez-vous voté comme tout le monde ?

    Je le découvre en 1 clic avec Facebook

    78%

    ont voté comme vous

    Expliquez votre vote en commentaire en quelques mots

    La poire du pape

    La poire du pape dans Top 24 des techniques de tortures les plus horribles jamais imaginées au cours de l'histoire

    La poire d'angoisse, également appelée poire du Pape, est un instrument de torture dont utilisée à partir du Moyen-Âge durant l'inquisition espagnole.

    La poire était utilisée de manière anale et servait à punir les homosexuels mais aussi les femmes soupçonnées d'avoir eu des rapports sexuels avec le diable.
    De manière orale, cet instrument était capable de faire exploser le crâne du supplicié. Par cet orifice, elle servait à punir les menteurs et les blasphémateurs.

    Cet instrument était une sorte de petite boule, munie parfois de piques, qui, par des ressorts ou une vis situés à l'intérieur, venait à s'ouvrir et à s'élargir de plus en plus.

  • 9
    79°

    265 votes
    Merci pour votre vote
    Revoir l'élément

    Avez-vous voté comme tout le monde ?

    Je le découvre en 1 clic avec Facebook

    78%

    ont voté comme vous

    Expliquez votre vote en commentaire en quelques mots

    L'Arracheur de Poitrine

    L'Arracheur de Poitrine dans Top 24 des techniques de tortures les plus horribles jamais imaginées au cours de l'histoire

    Évidemment les femmes étaient également touchées par les méthodes de tortures décrites ici. Celle-ci était néanmoins spécifiquement dédiée à torturer des femmes. Généralement chauffées, les piques étaient placées sur la poitrine de la victime avant d'être violemment tirées, arrachant de larges bout de chaire. La victime se vidait généralement assez rapidement de son sang et mourrait.

  • 10
    72°

    280 votes
    Merci pour votre vote
    Revoir l'élément

    Avez-vous voté comme tout le monde ?

    Je le découvre en 1 clic avec Facebook

    78%

    ont voté comme vous

    Expliquez votre vote en commentaire en quelques mots

    La Crémaillère

    La Crémaillère dans Top 24 des techniques de tortures les plus horribles jamais imaginées au cours de l'histoire

    The Rack, aussi traduit par le Tourniquet, est un instrument de torture qui était utilisé pour écarteler les condamnés. Ceux-ci étaient pieds et mains attachés à deux rondins sur pivots qui étaient actionnés par les bourreaux, tendant les cordages jusqu'à la mort.

  • 11
    62°

    334 votes
    Merci pour votre vote
    Revoir l'élément

    Avez-vous voté comme tout le monde ?

    Je le découvre en 1 clic avec Facebook

    78%

    ont voté comme vous

    Expliquez votre vote en commentaire en quelques mots

    La Torture de la Chaise

    La Torture de la Chaise dans Top 24 des techniques de tortures les plus horribles jamais imaginées au cours de l'histoire

    Également connue sous le nom de la chaise de Judas cet instrument était un terrifiant et intimidant appareil utilisé dès le Moyen-Âge et jusqu'au XVIIIe siècle. Elle était souvent utilisée pour obtenir des aveux de personnes que l'on forçait à observer d'autres condamnés s'y faire asseoir. Pour pimenter le tout, le fond de la chaise était parfois chauffé à blanc.

  • 12
    47°

    226 votes
    Merci pour votre vote
    Revoir l'élément

    Avez-vous voté comme tout le monde ?

    Je le découvre en 1 clic avec Facebook

    78%

    ont voté comme vous

    Expliquez votre vote en commentaire en quelques mots

    "Hanged, Drawn and Quartered"

    "Hanged, Drawn and Quartered" dans Top 24 des techniques de tortures les plus horribles jamais imaginées au cours de l'histoire

    À l'époque médiévale les accusés de haute trahison à l'encontre du royaume étaient condamnés à être pendus, équarris et écartelés. Pendu quasiment jusqu'à la mort, la victime était ensuite tranchés en plusieurs endroits, vidée en partie de ses viscères et émasculées (on brûlait le tout sous ses yeux). La victime était ensuite écartelée en quatre parties et décapitée.

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins promotionnelles et/ou publicitaires et pour vous proposer une navigation optimale. En savoir plus